Balayeur @NobelPrize,

Le Proffesur EPN

.:.

Je suis venu où mom père n’existe pas et ma grand mère était en train de dormir et j’ai decidé de prendre son sac qui était dans son tablier à carreaux pour avoir quelques pièces donc aller plus tard et acheter des bonnons; et j’ai le pensé et je me suis dit, t’as qu’a fermer les yeux, et visualiser, voilà, cette pièce pour la saucette et une autre pour les Miguelitos, mais après il faut remettre le sac dans le poche de se tablier et ca c’est très, très dificile mais il faut le faire.

D’accord, d’accord, attendez le ronflement, ouais, ouis, c’est bonne, et ce moment, on parle du bruit que fait le personne qui ronfle, est un long moment et mon coeur a couri rapidement, rapidement que l’acte de contenir la respiration est un action de James Bond quand ma grand mère reposé sur un de ses côtés.

T’inquiete pas, le sac est à sa place, on dirait, c’était moi qui a eu l’opportunité du ronflement qui m’a permis sortir de sa chambre et quand je suis arrivé a la salle la teuf imaginaire, un bidule pour un gamin qui a pris le fric, un bahut construite par ronflements, et du coup, le boulot pour acheter la norriture d’un gosse, quel machin!

ET après l’intensité dans cette boîtte la respiration dehors ma baraque, je suis libre et je veux rester un peu, je crois que le plus grand cadeau que j’ai eu a été un petit caisse même qui apris beaucoup de mon temp avant de avoir un très bizarre Nintendo, un vélo mon plus grand amour sans savoir que suis été libre de toute taule à 8 ans et qui j’était en train de connaitre un autre amour, la literature.

La relation qu’existe entre ma vie de débauche et une autre chos qui s’oppose a la premiere est l’école, mais je parle pas de la université, je parle d’élémentaire parce que tout les choses que je fait ont été dans mon temos libre et avec l’école j’ai conu Mesoamerica et avec ma mère j’ai conu le Musée de Antropologie et Coatlicue, et le Templo Mayor et pour aller avec ma famillie qui était, le majeure partie du temp, pas plus que la soeur de ma mère, je prenais le métro jusqu’a la dernier gare de la deuxime ligne, mais c’est une autre histoire.

Je sais pas si mon famille était pas riche je toujours avait de l’oseille pour acheter un Boing, un maïs, cependant j’ai preferé des exquites, qui sont des grains de maïs avec citron et chili ou pour acheter un petit pepsi au sortie du école et que si je fini ma vie de rue c’etait parce que j’ai connu que les mayas sont les mecs du maïs et que les Olmecas son la culture mère et que ca parte de la histoire étre la plus belle parte de quand j’était un enfant et j’ai commencé a étudier pour plaisir, pour la curiosité et que quand j’était au élémentaire au dernier année J’écrit mon premier conte et que c’était pas dans un cahier, le deuxime plus belle mot que j’ai a la tête après de la sac a dos, donc j’ai ecri le conte dans un ordinateur 486 avec des disquette du 3 1/2 dans le programme Word du Windows et c’estait une accusation de tirer lapins avec le texte sans justifier mais centré.

Donc à ce moment là Mesoamerica était ma monde mais je ne sais pas por quoi je ne connais pas rien des autres mayas mais je connais plus le football et autres choses donc quand je suis arrivé au lycée les cultures d’autres pays ont commencé a arriver a mon vie quotidienne, je n’ai pas des teufs, c’est pas un problemas, je vais me débrouiller, je dirais mais j’ai avait super notes dans les test de physique…

Gab

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s