Lipp, Flore et Deux Magots: visite de trois cafés parisiens mythiques @LEXPRESS,

Face A, Face B

.:.

La rive gauche à la rive où l’on pense et qui dit rive gauche dit assez vite Saint Germain des Près et quelle meilleure illustration de ce côté intellectuel, artistique que d’évoquer les trois cafés que son Lipp, Les Deux Magots et le Flore qui ont tous en commun d’avoir été créé dans les années 1880, tous ont créé leur prix littéraire et sans rentrer dans le détail de leur histoire je voudrais quand même vous faire découvrir quelques éléments de cette histoire mais également quelques éléments de leur décor.
Lipp est indispensable aux décors parisiens et on les aime sans condition disait l’écraivain Léon Paul Fargue, c’est Léon a Lipp en 1880 et sa femme petronni qui ont décidé d’émigrer d’une certain facon dans leur prope pays puisqu’ils étaient alsaciens et qu’il était devenu allemands et ils sont venus s’installer ici, boulevard Saint Germain pour faire découvrir les meilleures recettes de choucroute, de bière, les meilleurs vins blancs à la population parisienne.
Et très vite cet établissement a été fréquenté par des écrivains, est devenu un lieu incontournable de Paris, cet établissement est classé monument historique pour sa facade en acajou verni décor 1900 pour ces plafonds peints pour ses céramiques, un décor qui permet probablemente de retrouver les fantômes de Verlaine ou d’apollinaire si l’on vient et y déjeuner ou dîner.
En face de Lipp, les deux Magot, alors, Les Deux Magot, il faut savaoir pourquoi Les deux magots s’appelle Les Deux Magot, en fait, l’origine de ce nom vient d’un magasin de nouveautés c’est à dire un magasin où l’on vendait des soiries de la lingerie exotiques et notamment en Chine qui était sitúe rue de buci non loin d’ici et qui a déménagé en 1873 à l’emplacement même du café Les Deux Magots or l’enseigne de ce mgasin qui a été conservé par le café, c’était deux personnages grotesques que l’on appelle les Magots, des personagges chinois qui trône encore dans la grande salle Les Deux Magots, ce magasin nouveauté a donc été transformés dans les années 1880 en café, notamment au café liquoriste et a vu défiler les Verlaine, les Rimbaud après les surrealistes et les existentialistes, la tradition médiatique des Magots perdure puisque dans un film comme Les aventures de Rabbi Jacob et bien le personnage slimane se fait enlever devant Les Deux Magot et plus près de nous dans le film Intouchable, les deux héros ssont Philippe et driss, il dit nous ca est bien ici aux Deux Magots.
Le troisième des cafés mytiques de Saint Germain des Près c’est le café Flore, le premier éclat si on peut dire littéraire, c’est que c’est ici que naît la revue de l’action francaise pendant l’affaire dreyfus, il faut dire que ce qu’a fait rassembler un patchwork incroyable de personnalités du monde artistique, on peut citer Georges Bataille, Robert Desnos, Picasso, le réalisateur Marcek Carné, Jean Louis Barrault, des personnages étranges et de la politique comme Trotsky, Choun Lai venait à chaque fouis qu’il venait à Paris boire un café au café de Flore, mais évidemment c’est la pape de l’existentialisme c’est à dire Jean Paul Sartre qui va vraiment faire du Flore le symbole, je dirais presque de Saint Germain des Près.
Jean Paul Sartre va s’y installer du matin au soir avec Simon de Beauvoir, l’une des raison de son installation dans ce café c’était le poêle qui chauffait bien quelques années plus tard, le patron du café Flore dira j’ai eu du pot de ne pas le foutre dehors, c’est vrai qu’il ramassait les Mégots par terre pour sa pipe et restait des journées devant une tasse de café intense, il a bien eu raison de ne pas le foot dehors parce que Jean Paul Sartre sans conteste a contribué à la notoriété du café de Flore.
Vous aussi vous pouvez entrer dans l’histoire d’une certaine facon de ces trois cafés en venant en boire une bière chez Lipp, un café au Flore ou pourquoi pas un chocolat à l’ancienne aux Deux Magots.

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

::

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s