Wilt Chamberlain, mytho et mythique, 3, @lequipe,

Face A, Face B

.:.

Je pense aussi que Wilt Chamberlain clairement s’intéressé pas énormément à son sport en fait; totalment, je crois, qu’il s’est retrouvé à faire du basket parce voilà, il avait ses capacités considérables qui est un moyen de gagner sa vie donc il ya de ca aussi je pense dans le fait qu’il a qu n’a pas connu forcément la carrière en termes collectif que Bill Russell a bien sûr magnifier lui.
Pour comparer encore les deux rivaux dans l’histoire de la NBA il ya eu une autre grande rivalité comme ca cycliqie qui est Bird Magic Johnson, non mais c’était davantage l’aller comment dire des rivalités de look, j’ai envie de dire au delà de deux blancs et noirs, il y avait aussi un Magic, les Lakers abri écouté, se tester, le bleu et l’université, on ne le veulent bleus et il est beau costume et les et Hollywood, bon je pense que du côte de Russell, Chamberlain y avait aussi u côté un peu an spect philosophique à la fois de la proche du jeu comme le souligne gaëtan, mais aussi politique, un Bill Russell toujours été un ardent défenseur des droits civiques à une époque dans les années 60 où c’était évidement au centre de la vie quotidinne de la société américaine, alors que Wilt Chamberlain on le fait souvent le procès d’avoir revendiqué à côté républicain donc forcément un petit peu conservateur réactionnaire et tout ce qui s’en suit à travers la Guerre du Vietnam et toutes parailles la societé américaine de l’époque, donc il y avait aussi cette rivalité là qui a un peu marqué je pense là on n’a pas vécu même moi qui suis très très âgrées Guillaume, je n’ai pas vécu cette période là, je vous confirme et je pense qu’à cette époque là c’est ca, pranait vraiment ca avait vraiment beaucoup pus on en parlait tout à l’heure en coulisses avec gaëtan beaucoup plus que aujord’hui où les rivalités entre joueurs son quasiment inexistantes.
Est ce qui est fou, c’est qu’à l’époque déjà au sein même de la ligue son respect envers Bill Russell plus qu’envers Wilt Chamberlain, il était perceptible, la fameuse saison de tous les records la mine saison 1961 suis arrivé où Wilt Chamberlain donc fait une saison à 50 points 30 rebonds, il ya six joueurs qui sont à plus de 30 points de moyanne, cette saison là, il ya Oscar Robertson qui fait son triple double en étant à plus de 30 points et pourtant quand on regarde le classement des MVP cette année là, c’est Bill Russell qui est en t^te avec 18 points de moyanne par match.
Il était, il avait une telle aura, il avait un tel impact défense, il une telle toute puissance même Bill Russell était un peu bigourdane basket ball come on dit, il représentait quelque chose de plus important comme les dés comme le disait Arnaud, Will qui semblait plus spectateurs de tout ca, il a regardé ses contrats, il regardait ces chiffres et ca lui suffisait.
Max du partage cet avis qu’est défendu Russell plus grands tubes airlines et surtout est ce que Russell qui lui est encore vivant ce qui parle de temps en temps de son ex meilleur ennemmi si je puis dire.
Il en parle un petit peu de temps en temps, il parle de moins en moins à l’heure actuelle, c’est vrai qu’on a vu un petit peu fatigué pour la première fois, il vient tous les ans au All Star game et c’est vrai que cette année pour la première fois on l’a vu s’asseoir au moment où l’on rendait hommage aux anciennen légends il a été entouré ensuite par les autres anciens, dernièrement il a plus parlé de Bob Kaarls avec qui la relation à son coéquipier donc origine dans les parents étaient francais et qui est née à New York avec qui les relation étaient très fraîche quand ils jouent ensemble parce que cars y avait du mal à avoir confiance justement l’aspect lutte pour les droits civiques dans Laquelle Russell s’impliquer beaucoup donc série dernièrement c’était plutôt cette relation là qui est venu ur devant de la scène médiatique aux états Unis, après oui c’est sûr que l’on caricature forcément parce voilà avec le temps on regarde un peu les aspects qui est différences le plus mais c’est vrai qu’il ya un côté du jouer complètement impliqué dans le collectif et l’autre du jouer un peu plus ce qu’ils ensent à lui qui pense à son propre plaisir, je pense qu’on évoquera notre sujet proposé, un peu plus tard, voilà qui est un peu plus dans sa propre accomplissement, même si sur la deuxième moitié de sa carrière il a ici révéler un peu moins scoreur il le disait lui même si j’avais voulu j’aurais marqué 30 points de moyanne, toute ma carrière, mais j’ai un petit peu changé sur la deuxième moitié de ma carrière pour jouer un petit peu différemmet d’autres mêmes.
S’il ya eu quelque blessures sur la fin notamment avec les Lakers continuent plus que la deuxième ou troisi`me roue du carrouse offensivement j’entends derrière Goodrich ou Jerry West c’est aussi parce qu’il a quelques pépins physiques au poignet et au genou notamment.
Je pense qu’il Paris pensait surtout à partir de la saison 66, 67, ils passent de 30 points et demi à 24 en deux saisons et c’est parce qu’il a un peu changé dans son approche à ce moment là, c’est sûr que sur la fin il ya forcément une question de d’agê, de physique qui rentrent en ligne de compte, il ya 36 ans en 72 l’année de son second et dernier titre.
Il étaient sur la brèche donc on peut imaginer qu’avec le style de jeu qu’ils avaient les articulations devait un petit peu coincé.
Et puis moi il était très frustré par l’image qui renvoyait, on prlé jusqu’en 67 ou sa moyanne commence à chutter et en ait il était très touché par le fait qu’on disait que c’était un jouer perso qui pense à ces chiffres et où du coup un mois et s’est dit mais je vais du coup, je vais faire moins de points je vais commercer à passer je me mettrai en fait la meilleur pivot passeur de l’histoire et d’un coup il passe à plus de huit passes de moyanne dans la saison parce que en fait il était just obsédé par cet objectif là c’était de réussir à devenir la meilleur passeur de la saison ce qu’il a réussi à faire parce chamberlain et de ses joueurs qu’ils aient absolument ce qu’il voulait mais c’était tellement pas même en faisabt des passes au profit du collectif que la saison suivante bas il s’est fait transférer, il faisait aussi ca avec les fautes, il vaolait jamais être exclu pour cinq fautes du coup quand il avait 4 fautes ils arrêient de si faute, pardon, quand il avait cinq fautes dit l’arrêté juste de défendre.

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

::

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s