10 astuces pour parler comme un francais @FavecPierre,

Face A, Face B

.:.

Bonjour et bienvenue sur francais avec Pierre, bonjour tout le monde.
Alors, aujord’hui nous allons voir 10 astuces pour parler comme un francais typique.
Alors, numéro 1, des réliques 100 % francaise, oui, alors par example, si je dis, ben, souvent les francais cuisinent avec du beurre, ah, bon; voilà; ah, bon; ou alors, ah oui, c’est vrai, c’est vrai, c’est pas vrai, alors ca c’est typique et ca fonctionne extrêmement bieb, j’avais même à un moment un élève je me souviens première année qui parlait vraiument très basiquement mais le premier cours à chaque fois que je parlais une unité, ah bon, ah oui, et alors, moi j'<i cru qu’ils parlent et je me disais mais qu’est ce qui fait en première année, il parle comme un francais.
Ah bon? Ah bon… deuxième point, c’est quand au liei de dire oui on dit ouais ouais, bon alors, ca c’est un peu familier, mais même familier normal, on va dire parce que c’est tellement utilisé donc par example ni ta mère le dit pavin exempla, ma mère bon peut être pas mais ma soeur le dis tout le temps un même corps et dans un ciscours un peu un peu au travail et tout ca oui, c’est vrai donc, par example, tu veux aller à Paris, ouais, ouais, ouais, d’accord.
Ensuite un autre truc qu’on transforme, oui, alors, j’ai remarqué que vous utilisez pas très souvent nous honore plutôt ouais, alors, effectivement, on transforme nous en aux, 1 donc on, ca le même sens que nous ca, peut avoir aussi un autre sens mais, généralement ca remplace nous et c’est beaucoup plus court par exemple, nous partons en vacances, on part en vacances, ca va beaucoup plus vite et c’est pour ca que les francais l’utilisent et que tu peux l’utiliser pour faire plus france était.
Alors 4e point c’est sortir le noeud la négation alors ca c’est typique aussi, donc par example je ne sais pas je ne veux pas, on va dire, je veux pas, ou, je ne sais pas, je sais pas, ouais, ou alors, ne t’inquiète pas, t’inquète pas, et juste pour t’inquiète on dit juste inquiète mais, normalement il faut garder le pas ou ne jamais l’autre partie de la négation.
Cinquième point
Alors, c’est l’utilisation du mot, quoi, bon, ca c’est pas très beau, n’est pas obligé de le faire mais en tout cas c’est typique, oui avant tu me disait tout le temps quoi mais violà avant je le disais tout en quoi, par example, de phrase on met partout quoi quoi quoi, alors il y’a des francais vraiment c’est tout le temps donc au bout d’un moment, même ca met un peu la tête comme ca, alors ca veut dire quoi ca veut dire un peu en résume grosso modo ca un peu ce sens mais en fait ca n’a aucun sens à quoi, ca aucun sens quopi d’accord.
Alors, sixième point faire tomber le, e, oui, alors, se veut qu’on appelle le, e, caduque bon, on va pas faire toute une lecon donc, par exemple dans je suis, on dit J’suis, par example, j’suis content, donc au lieu de je suis, c’est j’suis, donc si tu peux le faire voilà, ca va faire typique francais.
Alors, septième point, l’apostrphent, avec tu, on fait l’élision avec tu sais, ca c’est le phénomène s’est l’élision a pas confondre avec la liaison, donc, effectivement normalement théoriqument on n’a pas le droit c’est pas d’apostrophes avec tu met en fête en fête et même à lécrit abordé email dans le film, tout le monde le dit par example, tu as mangé, t’as mangé, t’as faim, etc, donc voilà, ca tu peux le dire ca va faire une touche francais typique.
Huitième point
L’interrogation sans la transformation oui alors l’interrogation, oui, l’interrogation manière de la faire alors soit on peut faire la version vas tu à la plage, cet après midi, Veux tu déjeuner avec moi, donc, ca c’est très formel c’est plutôt avec vous, d’ailleurs, voulez vous un café, c’est celle qui est la moins utilisée, passé très formel après on peut utiliser, est ce que, oui, est ce que tu veux un café, par example, mais le plus typique c’est tu veux un cafe, oui, c’est juste changé l’intonation, ouais, c’est la phrase affirmative et on change l’intonation, tu veux un café, et voilà, donc ca, si on t’a appris dans les livres de grammaire de fle un méthode il faut faire, l’inversion pas tu fais la phrase prareille et tu change un peu l’intonation, c’est plus facile, et c’est typique francais.
Alors, ensuite neuvième point
Sortir le il, oui, alors, sortir le il, on le fait, mais juste avec le verbe falloir, un par exemple le vert falloir, c’est un verbe qui se conjugue avec il, donc on y va alors, il faut chez paul, faut aller chez paul, voilà, alors, souvent les francais sorte qu’il faut aller chez paul, faut faire ca, faut pas faire ca, d’ccord, donc, voilà, aussi ce atypique, certainement que tu le trouveras pas dans les livres et ensuite oui, on finit.
Le dixième point avec plein de petites expressions très typiques que les francais utilisent tout le temps, donc on va commencer par example par, voilà, Voilà certainement que tu l’as entendu voilà où et voilà alors l’utilisent leur plein de situation pour dire qu’on a terminé par example, voilà, j’ai fini voilà, c’est fini, ou alors tu raconte une histoire donc jétais à l’ena et voilà, ou alors par exemple, quand un serveur arrive et dit voilà voilà votre café donc là où présente voilà bon ensuite un autre mot, c’est par exemple, bref et web bref, alors bref en fait ca veut dire en résume donc par example, je raconte Lisa a tu sais j’ai Paul qui a rencontré maire ils s’entendent très bien ca a fonctionné entre deux bons, bref, ils vont se marier, oui, et en résume, j’arrive à la fin de ce que je veux dire plus rapidement bref, ils vpnt se marier.
Et on va finir par une exclamation typique c’est, oh lala, ah oyui, ca c’est la typique, mais, j’ai remarqué qu’il y’a becausoup de variantes, ton père idée là là là le haut, ouais, c’est vrai, vous dire, là là ou alors, oui l’eglise oh lalala lalala.
Bon et pour finir les trois derniers ca c’est vous le dis tout trois derniers ca c’est vous le dis tout le temps les fracais c’est bon bain et eh, eh, ses démos qui servent à rien mais qu’on dit tout le temps je les dis aussi dans les vidéos et bien sûr c’est bon ben, ouais, alors, pour commencer une phrase ou bon ben, je crois que c’est la fin de la vidéo, non, ah bon, ah ouais.
Alors, n’oublie pas de vous abonner et bref, abonnez vous, mettez à like et voilà, à la prochainem au revoir.

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

::

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s